Visit my English pages

 

    Télécharger DVdate
    pour voir ce qu'une vidéo avi a dans le ventre,
    et notamment récupérer la date de tournage d'un clip DV  

     

 

Télécharger (852 Ko):

Version 7.2.1

publiée le mercredi 18 mai 2016

    En téléchargeant gratuitement ce logiciel, vous acceptez de l'utiliser à vos seuls risques et périls. Il semble bien fonctionner chez moi, donc il est vraisemblable qu'il fonctionne aussi chez vous, mais je ne l'ai pas testé partout, et je ne le garantis pas.

    Ce logiciel est réservé pour un usage personnel et familial. Tout usage professionnel, ou commercial, ou même administratif est interdit. Si vous avez besoin d'un tel usage, il vous faut une version sous licence. Pour savoir comment recevoir une version sous licence, cliquez ci-dessous:

     

 

 Visitez aussi:


 

 Les pages d'Aide sur DVdate:


Mes logiciels à télécharger:


Mes tutoriels sur la vidéo:

 

Dernière Mise à Jour  de cette page
le mercredi 18 mai 2016

 


 

    Qu'est-ce que DVdate?

     

    DVdate est un utilitaire pour traiter les fichiers AVI en général, et les fichiers au format avi DV tout particulièrement. Les points forts qui font son succès dans le monde entier sont la présence de fonctions très faciles et très rapides à appliquer, y compris à un grand nombre de fichiers AVI simultanément, par exemple:

     

      check01_green.gif convertir un fichier DV de type 1 en type 2 (ou réciproquement): c'est utile pour importer un fichier dans certains logiciels d'édition vidéo qui n'acceptent que des vidéos de type 2, par exemple Studio de Pinnacle. DVdate sait même reconnaître certains types étranges de DV, notamment ceux produits par Movie Edit pro et les convertir en DV standard.

       

      check01_green.gif convertir un fichier non DV en un fichier DV (Pal ou NTSC): c'est utile quand on fait un montage en DV pour introduire facilement un clip vidéo qui était comprimé en autre chose, par exemple DivX ou encore Mjpeg.

       

      check01_green.gif convertir un fichier DV de Pal en NTSC ou réciproquement: c'est utile pour faire un DVD en NTSC à partir d'un camescope en DV Pal. Il sait aussi convertir de 4x3 en 16x9 et réciproquement.

       

      check01_green.gif incruster le datecode dans les images d'une vidéo DV: c'est utile pour afficher la date de capture dans un coin de l'image, comme le faisaient les camescopes analogiques. Mais on peut aussi faire des incrustations très sophistiquées avec timecode, datecode et du texte personnalisé.

       

      check01_green.gif créer un fichier de sous-titres .srt contenant les incrustations: au lieu d'incruster de manière permanente le datecode, on peut créer automatiquement un fichier .srt contenant les mêmes informations comme sous-titres, et ensuite les activer lorsqu'on lit la vidéo dans la plupart des lecteurs multimedia. Cela peut aussi servir à créer des sous-titres pour un DVD.

       

      check01_green.gif exporter un fichier comprenant la liste des scènes d'une vidéo DV: ce fichier peut être soit un fichier texte de Windows, soit un fichier Word ou Excel, soit un fichier OpenOffice.org (Writer ou Calc). C'est très utile pour se faire un catalogue de ses cassettes DV, voire même une base de données.

       

      check01_green.gif corriger la fréquence vidéo d'un fichier avi (framerate): c'est utile pour corriger certains problèmes de synchronisation entre son et audio, quand une carte analogique a créé une vidéo avec une fréquence erronée.

       

      check01_green.gif renommer des fichiers avi DV en intégrant à leur nom le datecode ou le timecode: c'est utile pour classer des clips vidéos selon leur date de tournage par exemple.

       

      check01_green.gif DVdate sait faire beaucoup d'autres choses: par exemple extraire l'audio en un fichier Wav, corriger un codec, ajuster le datecode d'un décalage horaire, découper un fichier DV en autant de clips que de scènes, etc...

       

    DVdate comprend un lecteur multimedia qui permet de lire la vidéo (y compris en plein écran) et d'y naviguer aisément à l'image près avec les touches CTRL+ flèches du clavier, le cas échéant d'y naviguer de scène en scène (touches de fonction F8 ou F9). Il affiche en temps réel le datecode et le timecode de l'image en train d'être lue. DVdate affiche aussi des informations très complètes sur les propriétés du fichier AVI. A la manière de l'utilitaire Gspot, il fournit les codecs, la taille d'images, le nombre d'images par secondes, la durée etc..., mais lorsqu'il s'agit de fichiers au format DV, il ajoute le type 1 ou 2 et le standard Pal ou NTSC, ou même le ratio 4x3 ou 16x9. Il comprend aussi une fonction pour afficher l'en-tête RIFF du fichier avi, à la manière du programme riffwalk.exe de Microsoft, désormais presque introuvable.

    DVDate permet de charger très facilement un grand nombre de fichiers avi dans sa "playlist", pour les traiter ensemble ou individuellement, en les ayant en quelque sorte tous sous la main. Il peut les charger dans l'application multimedia de votre choix par une simple pression sur une touche F3 ou F4. Il affiche automatiquement la vidéo correspondante quand on en sélectionne un. Il permet même d'une seule touche (CTRL+F7) de charger tous les fichiers avi présents sur tous les diques durs. Essayez, vous serez surpris du résultat.

    DVdate comprend un langage de scripts qui permet d'automatiser un grand nombre de fonctions.

    DVdate comprend aussi un éditeur de scènes, qui permet (même pour des fichiers non DV, par exemple des divx) de créer un fichier scn associé, contenant le début et la fin de chaque scène, éventuellement avec un titre et une imagette, ce qui facilite la navigation dans les logiciels qui reconnaissent ces fichiers, notamment DVdate, ImageGrab et bien sûr Studio de Pinnacle.

    retour au haut de la pageanigray07_up.gif


 

    Configuration nécessaire

 

    DVdate a été testé sous Windows XP SP1 et SP2 et Windows Vista. Il nécessite directX en version 9.0 ou mieux. Pour faire marcher le lecteur multimedia inclus dans DVdate, les filtres de directshow (parfois encore appelés codecs) nécessaires au fichier avi choisi doivent être correctement installés sur votre système.

     

    Il est particulièrement intéressant d'avoir aussi ImageGrab sur votre système. Dans ce cas, DVdate sait l'appeler d'un simple appui sur F2 avec la vidéo courante sélectionnée dedans.

    retour au haut de la pageanigray07_up.gif


    Les pages d'aide sur DVdate:

 

    La prise en mains de DVdate est en principe très simple et intuitive. Pensez à taper F10 pour modifier les préférences et tapez F11 pour voir la liste des commandes et raccourcis clavier. Passez la souris sur les boutons pour voir apparaître des indications d'aide. Pour comprendre comment utiliser les fonctions avancées de DVdate, il est cependant recommandé de parcourir les pages d'aide. Les pages d'aide suivantes sont disponibles:

  Si vous avez utilisé DVdate 6.x.x, avant la mise à jour de ces pages d'aide pour la version 7.0.x, alors regardez en priorité les changements intervenus dans le Menu Scènes, l'Editeur de scènes, et les scripts. Les autres fonctions ne devraient pas vous poser de difficultés majeures.

retour au haut de la pageanigray07_up.gif


    Principales nouveautés des versions 7.0.x publiées depuis le 23 mars 2008 par rapport aux versions 6.x.x

     

  • Le programme est maintenant compatible avec les caractères Unicode, ce qui devrait permettre de fonctionner avec des langages asiatiques ou des alphabets cyrilliques.
  • Le programme n'est plus enfermé dans une fenêtre de taille donnée. On peut ajuster la taille, même en plein écran, on peut afficher ou non la liste des fichiers (et la basculer entre droite et gauche). Davantage de boutons figurent sur les barres d'outils, qui elles-mêmes peuvent être affichées ou masquées, et d'ailleurs détachées de la barre par glissement.
  • La conversion de DV 4x3 en DV 16x9 a été ajoutée.
  • Une table de toutes les commandes avec leurs raccourcis et mots-clés de script est accessible par F11
  • La vidéo en train d'être jouée peut être désentrelacée, ce qui permet d'avoir une très bonne qualité si votre système est performant. NB cette fonction doit être débrayée sur les sytèmes moins puissants, sinon l'image peut être saccadée.
  • On peut faire glisser un ou plusieurs fichiers depuis la liste de DVdate vers une autre application.
  • Les fonctions comme décalage horaire, corriger le codec, corriger la fréquence vidéo sont plus faciles à utiliser, car un dialogue s'établit avant de les lancer
  • On peut renommer, incruster du texte dans la vidéo, ou mettre des titres et sous-titres dans les scènes, en utilisant des codes simples pour représenter des données issues de la vidéo: par exemple %D pour le datecode, %T pour le timecode, mais aussi %U pour la durée ou %C pour le codec...Cela permet une personnalisation très poussée.
  • On peut exporter la liste des scènes (depuis un fichier scn que l'on peut aussi créer et éditer avec DVdate, y compris pour des vidéos non DV) vers Word, Excel, OpenOffice.org Writer ou Calc et un fichier txt. Pour Word et OpenOffice.org Writer, cette exportation contient l'imagette de chaque scène, ce qui en fait une planche-résumé de votre vidéo tout à fait intéressante (et personnalisable ensuite avec Microsoft Office ou OpenOffice).
  • On peut créer un fichier scn non seulement en fonction du datecode ou du contenu de la vidéo, mais aussi par découpage en intervalles réguliers.
  • La transformation de DVdate en un fichier portable (qui sauve ses préférences dans un fichier ini au lieu de les sauver dans le registre) est maintenant très simple, d'un clic dans les options.
  • Quand on quitte DVdate, si on n'a pas demandé une sauvegarde des préférences soit dans le registre soit dans un fichier ini, alors un panneau demande de confirmer la perte des préférences.
  • Par un clic droit sur la vidéo en train d'être jouée, on peut copier l'image en train de passer vers le presse-papiers, pour la coller ensuite dans une autre application.
  • Les vidéos peuvent être triées selon leur durée. Une commande dans le menu Fichiers permet d'afficher la durée totale de toutes les vidéos listées ou sélectionnées dans la liste.
  • Un éditeur très puissant pour l'incrustation a été intégré. Il permet de voir directement en temps réel les transformations produites par un changement.

 

     Principales nouveautés des versions 7.1.x et 7.2.x publiées depuis le 13 décembre 2008 par rapport aux versions 7.0.x

     

  • Une commande permet maintenant d'introduire un datecode dans une video qui en était dépourvue, ou d'écraser un datecode existant. Ce datecode part d'une date de début, puis s'incrémente de façon normale avec l'avancement de la vidéo
  • La présentation  de l'en-tête RIFF est améliorée et complétée.
  • L'interface est plus propre sous Windows 7 et Windows 10

 

retour au haut de la pageanigray07_up.gif


  

    Rappel sur les datecode et timecode:

 

    Quand on travaille avec des clips au format DV, on a souvent besoin ou envie de retrouver la date du tournage. Celle-ci est inscrite en même temps que l'heure par les camescopes sur les frames enregistrées, et se transporte avec les frames quand on les copie, coupe, enregistre etc... sur l'ordinateur, tant qu'on ne les recompresse pas. Si certains programmes savent utiliser ces datecodes, par exemple le fameux Scenalyser, - il y en a d'autres comme indiqué par Stefan - les références de ces datecodes et la façon de les récupérer semblent peu répandues, et les utilitaires gratuits et sympas pour les lire assez rares. DVdate fait partie de ceux-là.

     

    Il en est de même pour le timecode, information précisant la position d'une frame sur une cassette DV en heures-minutes-secondes-nombre de frames, et qui sont inscrites dans chaque frame par le camescope DV. Ces informations sont conservées lors du transfert sur un ordinateur, tant que le fichier n'est pas recompressé. DVdate sait alors le récupérer, ce qui paraît toujours un peu magique quand vous avez un bout de clip DV sur le disque dur et que ce gratuiciel vous affiche à quel endroit de la cassette il a été produit pour la première fois, alors même que cette cassette a peut-être déjà été effacée et réécrite!

     

    Une fonction tout à fait unique de DVdate est de pouvoir parcourir des fichiers avi DV et d'afficher en temps réel les datecode et timecode de l'image affichée. Je ne connais pas de programme, même professionnel, qui propose cela.

    Une autre, encore plus exceptionnelle, est de pouvoir inscruster ces données dans chaque frame video, de manière très puisssante. Si vous ne voulez pas les incruster de manière permanente, DVdate vous propose aussi de créer un petit fichier .srt de sous-titres contenant ces dates, qui peuvent être superposés sur la vidéo quand vous la lisez.

retour au haut de la pageanigray07_up.gif

  

 

 

 

 

pink05_next.gif Installer et lancer DVdate